Jeudi 5 mars 2015 tagEquidia LIFE

Vendredi 27 mars à 22h30 Rêve de Randonnée « Trièves de Plaisanterie » Sur EQUIDIA LIFE

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Caroline Avon a convié à une randonnée hivernale en Isère le cavalier international de concours complet Karim Laghouag, accompagné de deux de ses anciens amis de sport étude Samuel et Anthony. Occasion pour les 3 amis de se retrouver dans une région qu’ils ne connaissent pas. C’est depuis la Ferme Equestre des Quatre Chemins, spécialisée dans les randonnées équestres mais aussi dans l’élevage des chevaux tels que les fjords arabes, que la petite troupe part à la découverte des chemins Isérois. 52 minutes de détente alliant paysages de carte postale, petits conseils pratiques et humour !

trieves.png

Nos randonneurs  découvrent le sud de l’Isère , plus particulièrement le plateau de Trièves situé entre le massif du Vercors et du Dévoluy. Nous sommes en moyenne montagne entre 900 et 1200 mètres d’altitude. Marie Christine, alias Machri, propriétaire de la Ferme Equestre des Quatre Chemins située à Château Vieux, hameau de Chichilianne, les guide pendant ces 3 jours à travers des paysages neigeux. Nos randonneurs iront à la rencontre  des amoureux de la région comme Bernard, garde de la réserve du Vercors (plus grande réserve terrestre de France avec 17 000 hectares) ou Camille, agricultrice  de la Ferme du Mont Inaccessible, véritable paradis pour les animaux, notamment pour les brebis  brigasques, espèce en voie de disparition. Entre farces, fous rires et grands galops dans la poudreuse, ils passeront du Mont Aiguille au Col de Saint-Sébastien dans la bonne humeur quelle que soit la météo.  

Karim Florent Laghouag est découvert en 2001 lors du Mondial du Lion d’Angers. Il est tout de suite reconnu comme un cavalier de talent. Il participera par la suite aux Jeux Equestres Mondiaux d’Aix la Chapelle et de Lexington. Un grave accident l’immobilise durant plusieurs mois mais sa témérité lui permettra de remettre le pied à l’étrier.  Avant d’être un grand cavalier, il fut tout d’abord « un petit pin  », c’est ainsi que l’on nomme les internes du Haras du Pin, institution historique, d’où sortent les plus grands champions. C’est lors de ces 3 années qu’il rencontre et vit au quotidien avec Anthony et Samuel, où il révèle une personnalité pleine d’humour. 

 


Jeudi 5 mars 2015 tagEquidia LIFE
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Et aussi...
Voir tous les communiqués